L’Affacturage grand compte : une solution qui conforte ces grandes entreprises

L’affacturage concerne principalement nos grands groupes qui veulent améliorer leur trésorerie et assainir leur bilan. Ce transfert de créances commerciales vers un expert financier, nous libère des contraintes du recouvrement.

 

Une bouffée d’oxygène pour l’entreprise

L’affacturage pour une grande entreprise est une solution de financement de trésorerie lorsque les créances s’accumulent et que les clients tardent à payer. Souvent, des sommes pharaoniques sont impactées dans les crédits, paralysant aussi bien les entreprises de petites tailles que les grands groupes employant plusieurs milliers de salariés.

Quand nous ne parvenons plus à recouvrir nos créances auprès de certains clients et qu’il faut limiter nos pertes, l’affacturage grand compte arrive comme une bouffée d’oxygène pour combler les déficits de trésorerie et externaliser la relance des clients. Ce qui nous permet de nous concentrer sur nos objectifs de productions ou de services.

En pratique, l’affacturage pour une grande entreprise se réalise par un transfert de créances commerciales à une société spécialisée appelée « factor ». Laquelle prend à sa charge, contre rémunération, le recouvrement de la créance de manière régulière ou ponctuelle. L’achat de la créance est définitif, même en cas de défaillance avec un débiteur. Ce qui signifie que l’adhérent est libéré des démarches contentieuses souvent mal perçues par les prospects.

 

Des solutions économiques fiables

Les sociétés d’affacturages sont agréées par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) en qualité d’établissements de crédits spécialisés ou de sociétés de financements, regroupés au sein de l’Association des sociétés financières (ASF). Le contrat établi dans le cadre de l’affacturage grand compte nous lie à la société factor qui nous apporte des solutions financières pour combler les retards de paiement sans compromettre nos relations commerciales avec nos clients.

Les délais de paiement accordés ou les crédits inter-entreprises représentent une source conséquente de financement mais ces arrangements financiers comportent des risques. En France, pas moins de 40 000 entreprises ont choisi l’affacturage pour solution de financement en 2015, tandis que cela a généré 268 milliards de créances en 2016 pour nos grandes entreprises. Dans le cadre de l’affacturage, ces créances sont prises en charge par une vingtaine de sociétés spécialisées dans l’affacturage et les activités bancaires. Le marché international du factoring représente aujourd’hui l’une des meilleures alternatives au crédit bancaire.

 

Un fonctionnement sur mesure

Le fonctionnement de l’affacturage pour une grande entreprise dont le chiffre d’affaires s’élève à plusieurs milliards d’euros peut se faire de manière confidentielle, c’est-à-dire sans que le client ne soit informé de l’intervention d’un factor. Le financement des factures a lieu en toute sécurité, laissant à l’entreprise la gestion complète de sa relation client. L’affacturage peut aussi fonctionner en semi-confidentiel avec une finance des factures sous 24 heures et la mise en œuvre d’un compte bancaire partagé pour les règlements et les remboursements.

Si les grandes entreprises sont de plus en plus séduites par l’affacturage c’est parce que ce mode d’opération rapide et numérisé permet de financer un grand compte en moins de huit heures. En quelques clics, nous pouvons faire appel à un factor qui nous aide à diversifier nos sources de financement tout en nous permettant d’optimiser nos ratios de rentabilité.

L’affacturage est donc parfaitement adapté à nos entreprises. Son coût : entre 7 et 15 % de la valeur des créances TTC, auxquels s’ajoutent une retenue de garantie entre 5 % et 40 % du montant TTC des factures. Les contrats sont généralement flexibles et laissent le libre arbitre à nos entreprises ambitieuses et efficientes.